météo info France

bienvenue dans ce forum de météo !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Blizzard en Thiérache (mi-mars 2013)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gxxiii
Tempête tropicale
Tempête tropicale
avatar

Nombre de messages : 418
Age : 45
Localisation : Avesnes-sur-Helpe (59), 173 m
Loisirs : Lecture, photo, écriture, balades, songeries...
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Blizzard en Thiérache (mi-mars 2013)   Mer 20 Mar - 17:38

Bon, il faut dire ce qui est : nous ne parlerons pas ici d'accumulations de neige atteignant 40 ou 50 cm, ni même dépassant les 30... Nous n'évoquerons pas davantage des congères de 3, 4 ou 5 mètres de hauteur. La nature thiérachienne (au fait, un petit lien pour ceux qui ignoreraient ce qu'est la Thiérache) ne l'a pour le moment autorisé qu'en décembre 2010 et il nous aura fallu accepter des événements bien plus modestes en ce début de printemps météorologique. Bref, rien qui se compare à l'exceptionnel épisode normand mais quelque chose de très respectable tout de même, digne des plus belles manifestations hivernales de ces dernières années.
Exception faite de décembre 2010, donc.

Tout débute le lundi 11 mars par une journée sans dégel (température tournant constamment autour de -2°/-3°) au cours de laquelle la neige fine et poudreuse aura eu un peu de mal à recouvrir toutes les surfaces, du moins dans un premier temps, comme en témoigne ce cliché pris en début d'après-midi à Solre-le-Château (59, 190 m) :



2 à 3 cm recouvraient alors la campagne solrézienne, mais leur répartition était déjà assez inégale. En fin d'après-midi les précipitations finiraient par se renforcer et le blanchiment deviendrait alors bien plus manifeste.

C'est ainsi qu'au matin du 12 mars la campagne sautinoise (Hainaut, 270 m) se réveilla sous un beau manteau blanc nettement plus épais. J'attendis une petite accalmie et tentai une sortie vers midi. Je mesurai alors (règle en main !) environ 15 cm d'épaisseur moyenne, hors zones d'accumulation. Le vent de NE soufflait évidemment très fort et sculptait déjà quelque peu toute cette belle poudreuse qui ne pouvait pas même s'accrocher aux branches d'arbre... La température oscillant tout au long de cette journée entre -6° et -4°, vous devinez aisément à quel point la sensation thermique pouvait être à la limite du supportable :













Nouvelle accalmie, après accumulation de quelques cm supplémentaires, et nouvelle sortie en toute fin d'après-midi :















Il neigerait encore un peu par la suite avant que le ciel ne se dégage subitement au cours de la soirée. Le mercure entamerait alors un plongeon spectaculaire, le vent de NE se décidant enfin à cesser de faire des siennes... C'est ainsi que l'on releva -12.0° à Saint-Hilaire-sur-Helpe (59, 185 m, juste à côté d'Avesnes-sur-Helpe) et -12.6° Hestrud (59, 232 m, sur la frontière belgo-française, on y trouve d'ailleurs un ancien poste de douane) au petit matin du 13 mars. Sans doute s'agit-il là de records pour une deuxième décade de mars ou du moins de niveaux proches des records. La couche de neige, elle, devait approcher ou légèrement dépasser les 20 cm. Il ne s'agit là que d'une estimation dans la mesure où je ne jugeai pas nécessaire d'aller me geler les doigts en vue de réaliser cette mesure qui n'aurait sans doute rien eu d'un record de toute façon, même pour une mi-mars.
Il va sans dire que nous retrouvâmes la lumière à cette occasion :

















Un petit déplacement en direction du nord me permit par la suite de remarquer de très belles congères de plus de 2 mètres de hauteur, particulièrement le long des routes à la sortie de Charleroi (en direction de Bruxelles) où de nombreuses grosses branches et petits arbres cassés étaient également observables. La nature de la neige tombée là-bas avait dû être différente. Il ne me fut malheureusement pas possible de prendre des clichés de tout ceci.
Le soir venu, nous eûmes droit à un modeste coucher de soleil qui nous fournit l'occasion de constater que le fort rayonnement solaire de cette journée avait déjà mis à mal la neige là où elle n'avait pas formé de grosses accumulations :





Il neigerait encore un peu la nuit suivante, ce qui permit d'admirer un manteau blanc "revirginisé" en début de journée du 14 mars :





Retour côté français en début d'après-midi sous les doux rais d'Hélios, la température s'envolant pour atteindre un démentiel de Tx... Vous pouvez ici voir la place de Solre-le-Château (et son fameux clocher-qui-penche) et une rue du centre d'Avesnes-sur-Helpe :





Si les températures se sont montrées dignes d'un très bel épisode hivernal, il faut tout de même reconnaître que nous avons été particulièrement gâtés par le soleil au cours de ces jours magiques. On peut considérer qu'il s'agissait là d'un vrai signe "printanier", tant notre hiver 2012-2013 fut par ailleurs placé sous le signe d'une horrible grisaille persistante... Peut-être s'agit-il même de la vraie dominante de cet hiver qui fut pourtant marqué par une belle présence neigeuse (de 35-40 à 55-60 jours de neige au sol dans la région, approximativement, d'ouest en est, soit d'Avesnes à Sautin, la différence s'étant essentiellement faite sur le mois de février au cours duquel on ne vit "rien" sur Avesnes et presque "tout" sur Sautin... ) et un niveau de froid respectable, la température moyenne de l'hiver s'établissant en dessous de la "normale".
Pour faire court, un nouveau coucher de soleil nous concerna en cette fin de journée. Cerise sur le gâteau, une belle averse neigeuse se manifesta en même temps. Notez au passage la présence de quelques jolies congères (un peu moins d'1 m) sur la route menant au coucher :









Cette belle averse déposa environ un demi-centimètre sur Avesnes, après quoi le ciel se dégagea subitement en même temps que le vent retombait. Allions-nous connaître une nouvelle nuit très froide ?

Hé bien oui ! Un beau brouillard givrant s'installa durant la nuit, la température chutant alors aux alentours de -10° tant à Hestrud que du côté d'Avesnes (mais -11° à Sautin). Ceci me valut de pouvoir admirer de somptueux paysages enneigés/glacés/givrés/encongérés au petit matin.
Mû par un instinct très sûr (dois-je ici rajouter un "lol" de bon aloi ?), je me dirigeai vers l'un de mes "spots à levers de soleil" favoris. Celui-ci nécessite, pour s'y rendre, d'emprunter une petite route reliant Avesnes à Saint-Hilaire-sur-Helpe. Mais voilà :




Qu'allais-je donc trouver plus loin ?
































Tout de même ! Deux véhicules coincés au milieu des congères sur cette toute petite route, c'était déjà pas mal ! En tout cas cela justifiait pleinement de barrer ladite route.

Devant un tel spectacle "naturel", je ne pus résister à l'envie de retourner sur les mêmes lieux le lendemain matin, pour un nouveau lever de soleil. La température régnant sur place était alors bien plus "douce", de l'ordre de , mais le vent fort rendit le séjour un tantinet désagréable. Les congères n'avaient évidemment pas bougé d'un millimètre... La neige, elle, avait pris une (toute) petite claque:
















Je n'ai pas pu m'empêcher de m'adonner à quelques facéties, histoire de vous donner une idée un peu plus concrète des dimensions de la congère principale (au moins 200 à 300 m de longueur et une hauteur d'environ 1 m 50 au niveau de son épaisseur maximale, mais plutôt 1 m à 1 m 20 en moyenne) :




Voilà donc un épisode qui ne saurait rivaliser avec ce que connurent nos amis normands (ni même avec ce qu'auront rencontré d'autres Nordistes ou Picards situés dans des secteurs plus "favorisés") mais qui trouvera malgré tout sa place ici-même. Dans les archives !

Merci à vous, amis lecteurs, d'avoir eu la patience de parcourir ce petit topic jusqu'au bout !

G.


Dernière édition par gxxiii le Sam 23 Mar - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hithlum-on-earth.skyrock.com/
alex26
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5949
Age : 24
Localisation : Valence (26) Drôme - 126 m - Moyenne vallée du Rhône
Emploi : lycéen
Loisirs : foot, météo
Réputation : 10
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Blizzard en Thiérache (mi-mars 2013)   Mer 20 Mar - 21:04

Merci Guillaume pour ce magnifique reportage témoignant par ces images l'effet rarissime d'un tel épisode à la mi-mars !

_________________
Valence (26), ville de 65 000 habitants située au coeur de la Vallée du Rhône, à 100 km de Lyon et de Grenoble et 50 km de Montélimar, ainsi que 250 km de Marseille. Son agglomération totalise 120 000 habitants.

L'année 2011 à Valence: Tnn -3,7°C (le 29/01/2011), Txx 38,0°C (le 20/08/2011), Tm 16,0°C, Précipitations 746,5 mm

Novembre 2011: Tnn 7,8°C (le 11), Txx 21,7°C (le 3), Tm 14,4°C, Précipitations 177 mm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meteoinfofrance.forumpro.fr
gxxiii
Tempête tropicale
Tempête tropicale
avatar

Nombre de messages : 418
Age : 45
Localisation : Avesnes-sur-Helpe (59), 173 m
Loisirs : Lecture, photo, écriture, balades, songeries...
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Blizzard en Thiérache (mi-mars 2013)   Sam 23 Mar - 11:07

Merci beaucoup Alex ! flower
C'est en effet fort rare, mais je ne suis pas certain que nous ayons battu le moindre record par ici (influence ardennaise oblige !). Peut-être des records de basses Tn et Tx pour une deuxième décade de mars. Ou bien en ce qui concerne la taille des congères pour un mois de mars ? Mais je doute fort que nous ayons battu le moindre record absolu, au moins en Tn et pour l'épaisseur de neige, on n'a pas dû dépasser 20-25 cm aux endroits abrités je pense, 30 d'après certaines personnes en Avesnois...). C'est très respectable, c'est même beaucoup, mais j'ai la quasi-certitude qu'on peut faire beaucoup mieux. Il suffit de songer que le record absolu (dans l'après-guerre du moins) d'épaisseur de neige à Paris intra-muros est de 40 cm au début du mois de mars 1946. Et on est censé avoir atteint 50-55 cm en d'autres points d'Ile-de-France. Nul doute que l'on aura fait au moins aussi bien ici à un moment ou un autre. Il suffit de songer qu'en moyenne nous bénéficions, à l'année, d'un excédent de précipitations d'au moins 50% par rapport à l'Ile-de-France (800 à 1200 mm/an en Grande Thiérache contre 550-700 mm/an en IdF), avec maximum hivernal, et que nos températures moyennes annuelles sont inférieures d' à , avec des amplitudes sur les températures mensuelles moyennes à l'année similaires (15°-16° d'amplitude ici contre 15° en IdF), toujours par rapport à cette même Ile-de-France.
Il faut cependant reconnaître qu'on manque de données fiables dans la région. Mais du diable si on a battu le moindre record absolu, même pour un mois de mars ! Twisted Evil

G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hithlum-on-earth.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blizzard en Thiérache (mi-mars 2013)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blizzard en Thiérache (mi-mars 2013)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bébé 2 pour Mars 2013
» Observation samedi 30 mars 2013
» Observation samedi 9 mars 2013
» Manif pour la vraie Famille 24 mars 2013
» Neuvaine pour l'élection à venir d'un nouveau pape du 7 au 15 mars 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
météo info France :: Photos :: Vos photos-
Sauter vers: